>Le Grenier

31 mai 2007

Ce matin, un lapin a tué un chasseur

Publié par merlinbreizh dans Humeur

Le vieux monsieur est entré dans la pharmacie, une casquette vissée sur sa grosse tête. Petit pas rapides, mouvements d’épaules nerveux. Il tenait dans son gros poing serré un sac Monoprix avec des légumes dedans. Il s’est avancé jusqu’à la caisse. Il a dit (en fusillant mon chien avec son regard pointu) :

- Un chien dans une pharmacie ! Hein ! C’est pas la place d’un chien !

Il aurait pu en rester là, il en a remis une couche. J’ai pensé :
“Ta place à toi, c’est au cimetière.” Je n’ai rien dit ; j’ai regretté.Je l’ai revu un peu plus tard qui rentrait chez lui. Il a jeté un regard noir au chien, il a toussé. J’ai dit :
- Ecoute-moi bien vieux chenoque : tu sens le sapin ! Tu entends ? Tu sens le sapin !

C’était dit. Je ne regrette pas.

Laisser un commentaire

zhaby2toi.unblog.fr |
Le petit monde de Puce |
virtualgraphia |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Watit'.lamine
| Jean-Luc Boucabeille
| Combattre encore et toujours