>Le Grenier

28 juin 2007

Croquis #1

Publié par merlinbreizh dans Croquis, Littérature, Textes

Ils sont arrivés l’un contre l’autre sur le quai du métro.

Lui, il serrait la fille au plus près, son bras musclé enroulé autour de son cou à elle. Elle, déséquilibrée par l’étreinte de son compagnon, pliait comme un roseau, et elle riait fort. Elle ne ménageait pas ses efforts pour que l’on remarque sa dentition parfaite. Oui, elle était magnifique. Métisse, longiligne, un brin aguicheuse dans son jeans moulant vaguement démodé, des petits yeux marrons vifs et brillants, des lèvres fines et pourtant divinement charnues, c’est à dire pas trop. Vrai, cette fille avait beaucoup de chien, même si elle semblait s’obstiner à vouloir croire qu’elle avait une classe de folie.

Non, le monde ne serait jamais à ses pieds. A ses pieds, il n’y avait que lui. Son black épais, cheveux crépus savamment organisés en tresses très fines qui couraient en rangs d’oignons vers l’arrière de son crâne. Paupières lourdes sur yeux globuleux et vitreux, la lèvre supérieure démesurément longue qui formait comme une casquette au-dessus de sa bouche et le faisait étrangement ressembler à Titeuf. Gourmette en argent. Les anneaux formaient de minuscules menottes reliées entre elles. J’imaginai qu’il s’agissait d’un cadeau de la fille. Ca ressemblait à l’idée que je me faisais d’elle en tout cas. C’est réducteur ? Je sais, je sais. C’est toujours un peu comme ça les croquis.

Ils se sont installées en face de moi dans le wagon du métro. Il a posé son bras, celui à la gourmette sur le dossier de la banquette, juste derrière la tête de la fille. Elle s’est appuyée dessus en roulant des yeux comme une actrice. Ensuite elle a parlé. Une voix joliment éraillée, un ton de garçon manqué très jolie, mais son vocabulaire de train de banlieue plaqué sur sa certitude d’être le Top de la Fille, ça donnait franchement envie de sortir un calibre pour lui demander, à elle et à Titeuf, de dégager de ma banquette. Titeuf, non plus, ça le branchait pas trop de discuter apparement, alors il a mangé la bouche de la fille pendant un bon moment, après quoi il m’a regardé avec sa paupière lourde, son oeil vitreux et sa bouche de titeuf, comme pour mieux me dire : “Elle te fais bander la cocotte, mais elle à Moi, c’est Ma chose U know.”

La fille a glissé son petit museau très joli dans le cou de Titeuf, elle a respiré son odeur et tripoté son Tee-shirt de Winneur entre son pouce et son index, puis elle a redressé la tête en minaudant :

- Quoi de neuf, aujourd’hui, Bébé ?

- Nasri reste à Marseille !

- C’est vrai, Bébé ? C’est bien.

- Oui. Il est pas assez mûr pour les grands clubs. A Marseille, il est le patron, le club

joue pour lui. Il gère.

- Et en équipe de France ? Il est en équipe de France ?

- Il apprend. Il découvre. Il est fort.

- C’est super.

- Oui. Sa carrière décolle. Il faut avoir les nerfs solides, chérie. C’est ça le business !

- Tu l’as dit Bébé.

6 Réponses à “Croquis #1”

  1. noire dit :

    une métisse et un noire qui s’aime et se bécotent dans le métro. C’est douloureux à regarder, d’autant plus que la fille semble vous faire pas mal d’effet. vous avez imprimé sur vos rétines ses moindres détails.
    eh oui, mon cher, les noirs ont la peau noire, les cheveux crépus, le nez souvent plat, et les lèvres plus épaisses que les blancs.
    Il faudra en prendre votre parti, mon pauvre. Ou dégager de leur banquette.

  2. merlinbreizh dit :

    Oh la gamine, retiens tes petits poings.

    Il se trouve que cette jeune femme était métisse : j’ai noté métisse, elle aurait été blonde, j’aurais noté blonde.

    S’il y a du racisme dans ce texte il se porte sur la connerie en barre (qui s’est connu, se moque bien des nuances de couleurs)

    La prochaine fois que j’écrirais une histoire dont le héros se trouvait être noir, je noterais qu’il était blanc, puis que cela semble mieux vous convenir.

    Cordialement.

  3. merlinbreizh dit :

    Répnse n°2 :

    S’il y a du racisme dans ce texte il se porte sur la connerie en barre (qui, c’est connu, se moque bien des nuances de couleurs). Ce petit couple était caricatural à l’extrême. Désagréable d’arrogance, de suffisance, exhibant les marques qu’ils portaient comme autant de trophées. Ils étaient ridicules et pathétiques : blancs, noirs, jaunes, quelle que soit la couleur de peau.

    Vous signez « noire » ; méfiez-vous de ne pas tout envisager exclusivement sous l’angle du racisme. (Que diriez-vous de moi si je signais blanc ? Et vous auriez bien raison) Je suis peut-être bien naïf de penser que nous ne nous résumons pas à une couleur. Vous avez sûrement un surnom, un personnage préféré, des goûts qui vous définissent bien mieux et plus singulièrement qu’une simple couleur de peau).
    Ce texte mentionne en effet une couleur de peau, mais ce n’est pas de cela dont il est question. Il s’agit d’un portrait de personnages, de leurs personnalités, de leur singularité, de ce qu’il fait qu’ils sont eux et pas quelqu’un d’autre. Et cela indépendemment de leur couleur de peau.

    Le danger serait, à mon humble avis, que la prochaine fois, moi, ou pire un véritable écrivain ayant pignon sur rue et ses livres à la FNAC, préfère pour éviter votre commentaire cinglant et définitif, écrire une histoire dont le héros se trouvera être blanc, alors que dans la réalité il était noir. C’est d’ailleurs ce que pratiquent déjà les télés françaises.
    Mais si cela vous convient ainsi, alors tout va pour le mieux.

    En espérant que ce retour de flamme ne vous heurtera pas. Si c’était le cas, là n’était pas l’intention. Je vous invite à suivre mes petites aventures à la nouvelle adresse de mon blog, en espérant que y chercherez autre chose que des indices de racisme.

    http://www.lepilori.net

  4. lintin55@hotmail.com dit :

    While the news of the penny’s phase-out came as a surprise even to the Royal Canadian Mint, the analysts and coin-crafters in charge of Canada’s money say they’ve known for years its days were numbered.

  5. marc jacobs bags dit :

    marc jacobs bags cheap think of very good.

  6. beats by dre dit :

    beats by dre headphones offer you 2012 hot fashion headphones.We provide 2011- 2012 Beats By Dr Dre latest style for you,cheap Dr Dre Beats.
    Cheap monster beats by dre headphones on sale, Free Shipping, you can find more products here.You can find and buy many cheap beats by dr dre monster beats headphones in our new zealand online retail store
    Weclome to our monster beats by dre store.We provide many kinds of monster beats by dre headphones sale online, authentic cheap monster headphones are in amazing price and good quality.beats by dre headphones offer you 2012 hot fashion headphones.We provide 2011- 2012 Beats By Dr Dre latest style for you,cheap Dr Dre Beats.

Laisser un commentaire

zhaby2toi.unblog.fr |
Le petit monde de Puce |
virtualgraphia |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Watit'.lamine
| Jean-Luc Boucabeille
| Combattre encore et toujours