>Le Grenier

22 juin 2007

Super héros

Publié par merlinbreizh dans Humeur

Je pars en week-end ce soir. Franchement, je suis pas beau avec mon joli costume ?

Etoile volante…

22 juin 2007

Il pleut

Publié par merlinbreizh dans Humeur

Il pleut sur Paris ce matin. Il pleut fort. Ca fait du bruit, le ciel est noir : j’adore.

La pluie !

21 juin 2007

Le 20ème Art

Publié par merlinbreizh dans Enfants, Humeur

Devant le café le 20ème Art (Paris, 20ème). Fête de la musique avec les mouflettes. Tranquille. Comme des ieuves. Pas de pluie, tant pis.

Cables, et grattes.

21 juin 2007

Concours de Marionnettes

Publié par merlinbreizh dans Enfants, Humeur

Non. Point de concours à la noix par chez moi.

Juste une petite pirouette pour dire good luck au type complètement dingue, au super papa, au type qui se lance dans l’aventure de « l’anniversaire » : Le Grand Fou !

Princess Bride Capitaine Crochet Casimir - X3 -

21 juin 2007

Chat-rade !

Publié par merlinbreizh dans Enfants, Humeur

charade à la con

Hein ? Franchement ? Ca demande réflexion ?

J’en connais un qui va encore pas réussir à s’endormir ce soir (et une Star qui ne dort plus depuis hier !)…

21 juin 2007

Appel d’urgence !

Publié par merlinbreizh dans Humeur

14 Heures 33 !
Appel à toutes les voitures ! j’apprends que ma concubine se rend en direction du Bon Marché

Au Bon Marché (tu parles !)

Au Bon Marché (tu parles !)

Je répète : en direction du Bon Marché !

Ceci est un appel d’urgence ! Veuillez fermer les accès aux quais rive gauche, merci !

Je répète, ma concubine se rend en direction du Bon Marché !

Mesdames les caissières, veuillez précipitamment quitter votre poste de travail ! Je répète : veuillez quitter votre poste de travail !

Je suis fou ! Et dangereux !

Veuillez quitter votre poste de travail… Ou j’égorge vos enfants ! Oui, je sais, c’est très exagéré, en même temps vous ne connaissez pas ma concubine…

Ma concubine est armée de sa CB ! Je répète : armée de sa CB !
Donc quittez les lieux au plus vite… ou bien moi et Thérèse, on fait un malheur !

21 juin 2007

Fête de la musique

Publié par merlinbreizh dans Humeur

Je me souviens parfaitement de la première édition, j’avais 17 ans.

C’était n’importe quoi, et c’était génial. J’étais immense et libre, dans une foule d’ahuris surpris de se retrouver à si nombreux, rue Rambuteau, rue Saint-Denis, rue Berger, à Paris près du Forum des Halles. Je me souviens d’une musique brésilienne en-têtante, d’avoir dansé toute la nuit frénétiquement, en suivant cette troupe de carnaval, ivre mort, d’avoir espérer trouver de l’amour, d’avoir vu les visages des autres. Des fous partout, illuminés. J’ai cru que c’était la vie. Oui, ça devait forcément être ainsi ; toujours.

Si mon souvenir est exact, il y avait eu quelques gouttes de pluie…

26 ans plus tard, en fin d’après-midi, je me rendrais du côté de la place de la Réunion, Paris 20ème, écouter et voir ce que je peux, avec mes enfants. J’aurais un parapluie, forcément.

21 juin 2007

Le R O

Publié par merlinbreizh dans Humeur, Politique

Nicolas Sarkozy, c’est Tintin !

Même taille, même allure empressée, même envie. Nicolas est un héros. C’est en tout cas ainsi qu’il se voit, ainsi qu’il veut que nous autres, nous le voyions.

Il est tour à tour Monsieur le Président, mais il s’exprime aussi comme Monsieur le Premier ministre, comme Monsieur le Président de l’UMP, comme Monsieur le Jogger du dimanche. Toujours sous le feu des caméras. Nicolas fait du bateau, Nicolas fait son jogging, Nicolas au G8, Nicolas et les syndicats, etc, etc.

Monsieur Je-suis-partout risque à la longue, de lasser son public. Pire, il se condamne lui-même à réussir sous peine de se regarder à la TV s’écraser comme un étron. Mais, contrairement au célèbre reporter belge, il n’y a aucun Hergé pour écrire le script et dessiner de savantes aventures…

Si vous souhaitez voir Monsieur Sarkozy en deuxième semaine, tapez 1…

21 juin 2007

Parce que

Publié par merlinbreizh dans Humeur

Parce que tu me demandes une jolie lettre d’amour ; comme avant.

Avant quoi ? Ma concubine, je t’M, point.

Pas romantique. Non, c’est vrai. Non, ne t’inquiète pas, personne ne lit ces lignes. Et puis quoi ? Rien à cacher. J’ t’M. Chaque jour un peu plus. Bizarrement. Pas besoin de le dire. Pourquoi les filles veulent-elles de la guimauve ? Y a pas de violon, ici. Ni grand orchestre. Pas de mièvrerie pour s’y enivrer. Pas le genre du patron. Sait pas faire. Je l’ai fait ? C’était du marketting, une opération commerciale pour gagner le marché : c’est réussi. Six ans long comme un mercredi au cirque.

C’est terrible ce que je dis ? Non pourtant. Je t’M. Chacun de mes gestes te le dit. Je ne crois plus aux paroles : trop facile, ça cache trop souvent le vide. Du vent. Paravent.

La vérité, c’est d’être là, tous les jours, toutes les nuits, ou presque. Aimer, être aimé ; foutaises. J’aime notre relation, et ce que nous en faisons. J’aime l’arroser tous les matins, j’aime la regarder de loin, quand tu ne me vois pas, j’aime te regarder partir avec ton sac, faire tes petites affaires. J’aime aussi t’avoir entre mes pattes.

Les mots je les connais. Crois-moi : des menteurs, des bons à rien.

Je préfère me taire. L’amour est une pratique ascétique, Point.

20 juin 2007

André Santini, maire d’ici

Publié par merlinbreizh dans Politique

André, dit DD Santini, l’édile d’Issy-les-Moulineaux au cigare géant, l’UDF repenti, le mis en examen dans une sombre histoire de détournement de fonds publiques est sacrément fort, puisque le voici secrétaire d’Etat à la… Fonction Publique.

Présomption d’innocence.
Le chef du gouvernement croit bon de préciser que la présomption d’innocence doit s’appliquer à tous. Il fait bien. Tous les basanés, tous les métèques, tous les borders-line, les habillés pas comme il conviendrait, qui se font contrôler une dizaine de fois par jour apprécieront.

L’ombre du doute.
La présomption d’innocence, certes. Mais la “profession” de ministre ou de secrétaire d’Etat n’est pas une fonction comme une autre. Elle interdit le plus petit soupçon, le moindre doute quand à l’honnêteté de ceux qui sont appelés à prendre des décisions en notre nom. Surtout dans un pays comme la France, où le soupçon à l’égard des politiques a gangrené la confiance des citoyens dans leur pays, dans la possibilité de faire changer les choses.

Ca se passe ici et maintenant, en juin 2007, pourtant cela rappelle certaines habitudes d’un ancien locataire de la maison, qui attend lui aussi, sa mise en examen dans plusieurs dossiers.

Super Liars

123456

zhaby2toi.unblog.fr |
Le petit monde de Puce |
virtualgraphia |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Watit'.lamine
| Jean-Luc Boucabeille
| Combattre encore et toujours