>Le Grenier

8 novembre 2007

Courage, Fillon !

Publié par merlinbreizh dans Internet, Politique

Oui, fuyons les amis
Les politiques ne roulent pas toujours en convoi officiels, certains décident de prendre le train en marche.

François Fillon s’ennuie tellement dans son grand bureau glacé ; le téléphone est branché, l’abonnement à France Télécom a bien été payé, mais il ne sonne jamais. Personne ne vient jamais le voir, son avis ne semble intérêsser personne, aussi, comme nous, il en est réduit à suivre l’actualité gouvernementale sur le net. Alors pour tromper l’ennui François Fillon a pris son billet et il est monté dans notre petit train blogosphérique à allumage en tête, et il a ouvert un blog. Exactement comme nous, il blogue (ou il déblogue !).

Soyez indulgent, il débute dans le métier
Son template sent bon la sous-préfecture de province, mais bientôt j’en suis convaincu, il va se fimer dans son bureau, comme le Fabulous 20/20, il va tenter des trucs de dingue, une tuerie en puissance ce Fillon…

Le blog-fillon

Votez pour cet article : Courage, Fillon ! dans Internet wikio4

4 Réponses à “Courage, Fillon !”

  1. 4largo dit :

    Fillon… ça me dit bien quelque chose mais… c’est qui déjà ce type ?

  2. merlin dit :

    Mais si, c’est l’huissier en chef de l’Elysée, le chef du protocole, quoi !

  3. 4largo dit :

    Y a un gars qui a dit dans les couloirs d’Europe 1 que des fois il voudrait bien se déplacer et aller voir les gens dans la rue mais que le président ben il voulait pas !
    Il a même cité en exemple les pêcheurs… à Europe 1 ils ont dit qu’il s’appelait Fillon ce gars et qu’il était 1er ministre… je crois bien que c’est celui dont tu parles… mais j’ai encore un léger doute vu que je connaissais même pas son visage ;-)

  4. merlin dit :

    Ouis, t’a peut-être raison, c’est peut-être bien ce gars la…

Laisser un commentaire

zhaby2toi.unblog.fr |
Le petit monde de Puce |
virtualgraphia |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Watit'.lamine
| Jean-Luc Boucabeille
| Combattre encore et toujours