>Le Grenier

20 novembre 2007

Grève, qui c’est qui saute le premier ?

Publié par merlinbreizh dans Société

Les grèves s’installent dans la durée
Les Français, comme toujours, se retrouvent entre le marteau et l’enclume, et c’est bien sur eux que l’on frappe. J’ai parfois l’impression que les syndicats de fonctionnaires utilisent la population comme bouclier humain. C’est plutôt désagréable? Qu’en pensez-vous, vous le quai ?

Les grèves !

2 Réponses à “Grève, qui c’est qui saute le premier ?”

  1. MArtin dit :

    Les grévistes n’ont pas d’autres possibilités. S’ils se contentaient de ne pas faire payer l’accès, la RAPT – ou la SNCF – pourrait les poursuivre.

    Par contre le gouvernement aurait pu négocier avant la grève par exemple. Ou commencer par revoir le régimes des députés – hautement symbolique. etc.

    Il ne faut pas se tromper, le gouvernement cherche le conflit en espérant le gagner – ce qui n’est pas acquis. S’il réussi, il passera toutes les réformes sans contrepartie. Si le mouvement de grève est cassé, nous allons tous trinquer !!!

  2. merlinbreizh dit :

    Je suis bien d’accord avec toi.
    Mais cette logique de conflit est ancrée dans notre psychologie française. Il n’y a ni les méchants d’un côté, ni les tous gentils de l’autre. Il me semble que si les uns et les autres (j’ai bien dit les uns et les autres) se respectaient : une juste mesure pourrait sortir de la négociation, plutôt que le mépris.

    (le mépris deux parties envers les usagers, toujours pris en otages !)

Laisser un commentaire

zhaby2toi.unblog.fr |
Le petit monde de Puce |
virtualgraphia |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Watit'.lamine
| Jean-Luc Boucabeille
| Combattre encore et toujours