>Le Grenier

20 novembre 2007

L’informatique bio, c’est pour quand ?

Publié par merlinbreizh dans Ecologie, High-tech, Internet, Société, Vivre autrement

Tous écolos !
Ces dernières années, les invectives des écologistes avec à leur tête, Nicolas Hulot en France, Al Gore dans le monde, et Dominique Voynet en… (Euh non, pas Dominique Voynet en fait !), ont fait émerger une réelle conscience collective : le monde est de plus en plus pollué, le réchauffement climatique est un problème mondial, la question de la survie de notre espèce est posée, et à assez brêve échéance. En 2040, il y aura 9 milliards d’habitants sur la terre. Ce n’est pas donc pas prêt de s’arranger tout seul.

Electrochoc
Un réel est électrochoc sera necéssaire pour se décider à changer : nous ne pouvons continuer notre route sur cette lancée. Il va falloir repenser le monde autrement, à courte échelle, localement.

Légumes bio…
Les agriculteurs se sont les premiers intéressés au bio, qu’ils soient des néo-agriculteurs ou des agriculteurs de souche. Depuis peu, le bio a envahi nos supermarchés, on trouve désormais en plus des fruits et légumes, des produits transformés (gâteaux, sauce, pates, confitures, pain, etc…) et même des vêtements (Monopris, U, ont sorti des lignes vêtements « éthiques » en coton biologique).

Moins de pesticides, c’est une santé meilleure, une terre, de l’eau plus propre que nous laisserons à nos enfants.

Le High-Tech éthique n’existe pas (encore…)
Il y a un grand absent dans cette « mode » pour le biologique, et par extension pour les produits éthiques (fabriqués dans le respect de la nature et des droits de l’Homme) : tous les produits high-tech !

A part peut-être l’OLPC et l’ASUS EE PC (prononcer « i »PC) qui sont d’une certaine façon écologiques dans la mesure où ces machines ont été pensées pour correspondre à la réalité des besoins, notemment des plus pauvres, en évitant la surenchère systématique en terme de puissance, en sortant de la main-mise de Microsoft, garantissant ainsi à leurs acheteurs que leur machine sera peu chère et qu’elle sera utilsable encore de nombreuses années. A part ce petit exemple : rien ou presque.

L’informatique, la Hi-Fi et tous les produits high-tech utilisent de nombreuses substances toxiques, la concurrence régnant entre les fabriquants les oblige à être peu regardant quand aux conditions de travail de leurs employés et de ceux de leurs sous-traitants, le retraitement des déchets informatiques se fait dans l’illégalité la plus totale, mettant en péril la vie de ceux qui font ce travail.

Ethique = Plus cher
Et le Geek est malheureusement radin et compulsif dans ses achats. C’est ce profil particulier qui organise la guerre des prix bien plus que les fabriquants, la fuite en avant vers toujours plus de puissance (mais qui sert à qui en réalité ?). On veut le nec plus ultra sans en payer le prix réel. Ce

Ce sont donc les plus pauvres aujourd’hui, et nos enfants demain qui paieront l’addition. Et tout laisse à penser qu’elle sera salée !

ASUS Ecobook

Votez pour cet article : L'informatique bio, c'est pour quand ? dans Ecologie wikio4

20 novembre 2007

Numéro 6

Publié par merlinbreizh dans Ecologie, Humeur, Média, communication, Vivre autrement

Nous sommes captifs
Tous des Numéros 6 de la série « Le Prisonnier ».

Microsoft, Orange, Google, Nespresso, Marlboro, TF1, EDF-GDF, notre banque, notre voiture, notre appartement : et nous, pris au piège, instrumentalisés au milieu de ce charivari publicitaire.

Vive la Yourte !

Yourte

9 novembre 2007

Terminator vient du Futur

Publié par merlinbreizh dans Ecologie, Société, Terre, Vivre autrement

Arnold Schwarzenegger est… Governator !!
N’oublions jamais que l’homme-machine qui conduit les affaires de la Californie vient du Futur. C’est ce qui lui permet sans doute de regarder la réalité avec plus d’acuité que nous autres, pauvres terriens du Présent, de traiter les informatios pour ce qu’elles sont, sans état d’âme particulier.

Il ventile, il éparpille, façon Puzzle (B. Blier, dans je ne sais plus quel film dialogué par Mister Audiard père)

Schwarzi a donc décidé, au vu de l’état de notre planète, de suivre les recommandations du protocle de Kyoto. Point. Et Bush, et l’industrie automobile n’ont qu’à faire bosser leurs ouvriers toliers pour se plier comme il se doit aux exigences de Terminator. Sinon il sort la boîte à gifles en acier inoxydable.

S’ils refusent, et bien ça va chauffer…

(Terminator, il ne serait pas le petit-neveu d’Obélix à tout hasard ?)

T2

Et de quel planète il vient Nicolas Hulot ?

 

Votez pour cet article : Terminator vient du Futur dans Ecologie wikio4

9 novembre 2007

Hervé Le Treut, breton (à priori…)

Publié par merlinbreizh dans Ecologie, Terre, Vivre autrement

Hervé Le Treut est climatologue
Il est interviewé par NaturaVox et fait le point sur l’état des connaissances (ce que l’on sait, ce que l’on envisage) concernant l’évolution du climat dans les trente ans à venir. A la limite, ça fout les jetons !

Dailymotion blogged video
Hervé Le Treux
Vidéo envoyée par Naturavox

 

9 novembre 2007

Grenelle de l’environnement

Publié par merlinbreizh dans Ecologie, Politique, Société, Terre, Vivre autrement

Pour mettre d’y voir un peu plus clairement le mur qui s’approche devant nous (cf article suivant) : un peu de lecture !

Grenelle de l'environnement sur NaturaVox

9 novembre 2007

La guerre de l’eau, le movie

Publié par merlinbreizh dans Ecologie, Société, Terre, Vivre autrement

- C’est grave docteur ?

- Elle n’en plus pour longtemps…
(musique qui fait peur)

- Combien ? Mais dites-moi docteur ! Combien de temps encore ?!

- 20, 30 ans, guère plus…

- Ah, ça va mieux… Vous m’avez fait peur…
(musique légère et aérienne)

C’est un peu comme ça que je vois les choses. Chacun s’interroge sur le réchauffement climatique, ses effets à long terme, sur la responsabilité humaine ou non dans ce phénomène, sur sa réalité même. « Et les éoliennes, c’est plus ou moins écologiques que les agro-carburants ? Et pour ou contre le Vélib’ ? »

Un avion sans aile
Mais la question n’a peut-être plus aucun intérêt, si comme certains semblent le laisser penser : il est déjà trop tard. Nous sommes (peut-être) à bord d’une voiture sans frein lancés à 250 km/h, et le mur n’est plus quà quelques mètres face à nous. On aura beau sortir tous nos bras par les fenêtres pour prendre le vent, ça ne nous arrêtera pas, et si nous nous freinons avec nos pieds, ça ne changera pas plus les choses. La réalité est peut-être bel et bien celle-ci : nous allons disparaître d’ici 2020 – 2050 au rythme ou vont les choses, et nous pouvons juste en prendre conscience, régler les affaires courantes, se mettre au clair avec sa conscience et fermer les yeux en priant : jusqu’ici tout va bien !

La nature de Nostradamus
La nature humaine n’est rien d’autre qu’un instinct animal, nous avançons vers les meilleures prairies pour y pètre et y faire grandir nos enfants dans l’environnment « économique » le plus favorable pour leur prospérité, tels les troupeaux de gazelles, de zèbres, et nous ne pouvons rien contre cela. Nous ne changerons pas. Le croire revient à regarder par la fenêtre la beauté du paysage plutôt que le mur droit devant. L’activité économique est source de pollutions énormes. Travailler dans l’informatique, dans la publicité, dans l’industrie. Qui peut lâcher son boulot dans l’instant pour sauver la planète ? De quoi va-t-on vivre ? D’eau fraîche ? (Pour plus de renseignements pour vivre d’amour et d’eau fraîche, voir la vidéo)

Nous sommes bel et bien prisonniers de notre histoire. Nous ne pouvons qu’espérer que les prédictions soient celles de Nostradamus modernes ?

http://www.dailymotion.com/video/2cSCJBeR29Seo8Li9

 

Source : Citizencats
Trouvé sur : DL2W

Votez pour cet article :  La guerre de l'eau, le movie dans Ecologie wikio4

5 novembre 2007

Supercapitalism

Publié par merlinbreizh dans Ecologie, Politique, Société, Vivre autrement

Robert Reich a un nom qui fout la trouille
Cest peut-être cette raison symbolique qui a forgé son destin. Ancien secrétaire d’Etat à l’Emploi de Bill Clinton de 1992 à 1996, Robert Reich est aujourd’hui professeur d’économie à Berkeley (Californie). Ce type est un vrai rebelle comme je les aime : avec un costard bien taillé.

Dans le mur...

Dans le mur, à toute blinde !
Je n’ai pas encore lu son dernier bouquin « Supercapitalism », je ne sais même pas s’il est déjà sorti chez nous. Dans tous les cas, je vais retenir le nom de ce monsieur dans une contrée à peu près calme de mon cerveau car l’interview qu’il a accordé à Libé me plaît bien. Il nous met, nous, les citoyens, en face de nos coupables contradictions qui font que nous pouvons dans le même temps nous plaindre de la baisse des salaires, des délocalisations, et désirer plus que tout un ordinateur toujours plus classe, toujours plus étonnant, et toujours moins cher !

- Ben… Euh…….. J’t'emmerde, voilà.

Contradictions
C’est bien simple, on dirait mes gosses quand ils me réclament une tétine* après avoir fait connerie(s) sur connerie(sssss) toute la journée, et que (je dis ça en passant parce que ça soulage, même si finalement ça n’a pas grand chose à voir) à cause de leurs sales caractères, on est rentré plus tôt de week-end avec notre Berlingo 2.0 HDI !

Oui, on va peut-être dans le mur, et c’est bien nous qui sommes au volant : je, tu, il, nous, vous… Et nous accélérons à qui mieux-mieux, la langue entre les dents pour être le premier (mais en approuvant Nicolas Hulot ou Al Gore à la Radio et en pestant contre Lagardère et le CAC40 !)

 

* Tétine : bonbon absolument dégueulasse « en forme de bite », dixit un copain de classe de ma fille (9 ans et toutes ses dents cariées).

P.S. : Rassurez-vous le petit mal poli a redoublé !

4 novembre 2007

Le pic de production de pétrole, c’était hier ?

Publié par merlinbreizh dans Ecologie, Terre

La date
La date du « Peak Oil » (pic de production de pétrole) correspond à l’instant où la courbe de production de pétrole, jusqu’ici toujours ascendante, va doucement, mais inexorablement s’inverser. Un moment crucial pour la planète et l’avenir de ses braves occupants ; en effet depuis près d’un siècle et demi, le pétrole est au centre de la croissance mondiale, au coeur de la plus part des avancées technologiques. On roule, on s’habille, on surf sur internet avec le pétrole.

Ceinture !
La date du pic de production, qui devrait être aussi celle du pic de pollution, est par conséquent une question qui intérêsse beaucoup depuis quelques temps. C’est qu’à mesure que la date fatidique approche, celle du serrage de ceinture (en cuir évidemment), on comprend tout doucement ce qui va nous arriver. Oubliés les 4×4, les cabriolets, oubliés les vélos en carbone, les vacances à la neige (quelles vacances ?), terminés les voyages tout court. Adieu maisons secondaires. Bientôt il n’y aura plus de pétrole, le mirage de notre toute puissance sur le monde (celle des occidentaux en tout cas) aura vécue. Nous vivrons alors le monde tel qu’il est, à notre place ou plutôt à notre échelle d’homme pas très grand, pas si costaud finalement, fragile même. Le pétrole nous a donné une sensation de puissance, de liberté sans fin, comme le feu « quelques années » plus tôt dans l’histoire de l’humanité.

Et si la daté était déjà passée ?
D’après une étude de l’institut Energy Watch Group rendue public lundi, le pic de production aurait été atteint en 2006 ! Ce pic serait de 81 millions de barils/jour. Pour l’instant nous serions sur la crête de la vague, en plein surf quoi. Mais bientôt la vague va casser, la production baisser de plus ou moins 3% par ans, et alors il faudra être un sacré surfeur pour négocier la suite… Vive la yourte !

Ca va cailler…

Le surfeur de demain

Bande de Surfeurs à Nice (06) en 2020 ?

 

Votez pour cet article : Le pic de production de pétrole, c'était hier ? dans Ecologie wikio4

31 octobre 2007

Théorie de l’évolution

Publié par merlinbreizh dans Ecologie, Humeur, Vivre autrement

A la limite, ça fout la trouille
150 milliards de sacs plastique produits en France chaque année, durée de vie 400 ans !

Il n’y a pas la place pour deux espèces dominantes sur notre petite planète bleue. Moi je vous le dis, d’ici cinquante ans, le sac plastique aura gagné la guerre des espèces…

Troupeau de sacs plastiques

Maroc.

 

28 octobre 2007

Le Grenelle de l’environnement : c’est fini !

Publié par merlinbreizh dans Ecologie, Politique, Terre

Sarkozy 1 – ? Environnement
Le Grenelle s’est achevé sous les divas vivas de la foule des écologistes charmés par notre Président. Donc, si j’ai bien compris, à partir de dorénavant, plus rien ne sera plus jamais comme avant. J’ai hâte.

Chris Gilmour (sculptures en carton)

A découvrir l’excellent site écolo : Neo man’s land

 

12345

zhaby2toi.unblog.fr |
Le petit monde de Puce |
virtualgraphia |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Watit'.lamine
| Jean-Luc Boucabeille
| Combattre encore et toujours