>Le Grenier

28 octobre 2007

Martine (bis)

Publié par merlinbreizh dans Ecologie, Terre, Vivre autrement

No Comment…

Martine, réfugiée climatique

28 octobre 2007

Eco-réfugiés

Publié par merlinbreizh dans Ecologie, Politique, Santé, Terre

Les réfugiés de la planète bleue
Voici un documentaire canadien sur un phénomène dont on ignore l’importance et la signification profonde. Il y a aujourd’hui sur notre planète plus d’éco-réfugiés (à cause de catastrophes écologiques, naturelles ou non) que de réfugiés de guerre !

Image de prévisualisation YouTube

17 octobre 2007

Made in USA

Publié par merlinbreizh dans Ecologie, Terre

Energie éolienne 2.0 (*)
L’humanité est étonnante. C’est réconfortant. Un peu. Cette manière étonnante de s’adapter à son environnement en permance, de se saisir du réel et « jouer » avec, de relever le défi avec gourmandise, oui l’être humain ne cesse de surprendre.

La PME mondiale
Je me demande s’il ne faudrait pas admettre une bonne fois pour toute que l’homme est un entrepreneur né (faire du feu>inventer la roue>cultiver et élever>inventer la démocratie> etc.), que le marché (quel mot horrible) est bel et bien capable de se resourcer en permanence, de coller toujours au plus juste au désir de ses clients, à la réalité du terrain. Nos amis américains ont donc fait évoluer le concept de l’énergie éolienne. Et c’est enthousiasmant. Je vous renvoie illico presto à la lecture d’un article très fouillé sur le sujet : Rue89

(*) 2.0 parce que ça fait mouderne !

16 octobre 2007

La Chine lave plus blanc

Publié par merlinbreizh dans Ecologie, Politique, Terre

Le drapeau blanc flotte sur la Chine
Un drapeau immaculé, sans tache résiduelles : « Ca c’est bien vrai ! »

Arche de Noé
Je ne suis pas un fan du Libéralisme et de la Loi du Marché, mais le système a ceci de bien, c’est qu’en mettant le doigt dans l’engrenage de la consommation et du libéralisme économique, la Chine est bel et bien montée dans notre bateau de compète bardé de sponsors et de messages publicitaires. Un milliard de consommateurs, et moi et moi émoi, dans notre Arche de Noé branlante, ce n’est pas sans risque. Et si ces salauds (merde c’est quand même des communistes à l’ancienne) voulaient rien que nous embêter, nous empêcher de consommer nos Hambugers, nous foutre sur la paille, violer nos filles ? Mais l’interdépendance des uns et des autres est à double tranchant. Ils veulent sûrement (peut-être) régner sur le monde, mais maintenant qu’ils sont montés à bord, ils sont liés à tous les grands pays par la convergence des économies.

« Con vergeance »
Cette convergence est semble-t-il plus forte que la politique des Etats. La politique chinoise sera donc ce que veut le consommateur… Américain ! (et aussi anglais, japonais, français, et chinois)

Le premier fabriquant à commercialiser une machine à laver sans lessive est chinois.

Haier, lave-linge sans lessive

6 octobre 2007

Alerte à Malibu

Publié par merlinbreizh dans Ecologie, Société

Recyclage
Je reprends ici une réponse que j’ai fait à un de mes lecteur. Car oui, je suis un sacré fainéant.

Dieu m’est témoin
Il y a un côté fort désagréable chez les écologistes en général, c’est leur propention étonnante à penser qu’ils ont forcément raison, et que, même s’il arrivait qu’ils aient tort ou pire qu’ils disent absolument n’importe quoi sur un sujet donné, et bien ça ne change rien, ils ont quand même raison… Car on ne sait jamais !

Ce discours est exactement le même que -J’entends déjà hululer l’écologiste moyen au détour de son bois de chauffage quelques part à l’ouest de Marly-le-Roi- celui tenu par les fondamentalistes américains ou les groupes anti avortements par exemple. L’exemple montré dans le post ci-dessous « Carottes carnivores » est frappant. Il y en a d’autres.

Un vrai faux-cul
Je ne dis pas qu’il ne faudrait pas écouter ce que disent les écologistes, je dis que crier au loup, ne jouer que sur l’émotion que cela suscite est un fort mauvais calcul :

1 – le public n’écoute pas les vrais arguments

2 – le public reste dans l’irrationnel

3 – quand on maintient le public au niveau de l’émotion, on le déresponsabilise : il y a d’un côté les méchants (qui ne pensent qu’au profit) et de l’autre le pauvre public (qui subit, évidemment impuissant) face aux terribles lobbies.

4 – Résultat : tout le monde s’exonère de toute responsabilité.

5 – Le principe de réalité veut que celui qui exige de manger des fraises toute l’année, qui aime voir deux voitures rutilentes dans son garage, qui adore voyager à travers la planète pour découvrir « l’autre » (et aussi ramener de fausses Rolex et des faux Lacostes à deux balles), qui préfère les Nike aux Etnies, celui-là donc ne peut pas être en même temps anti-ogm, anti effet de serre, anti nucléaire, etc.

4 – Le public pense que si !

Et il est poussé à penser ainsi par le discours toujours plus alarmiste, toujours plus spectaculaire des écologistes…

5 octobre 2007

Carottes carnivores ?

Publié par merlinbreizh dans Ecologie, Terre

ADN Park
L’ADN des plantes génétiquement modifiées peut contenir des gènes d’insectes, d’animaux et même de virus. Ils peuvent potentiellement nuire à votre santé. C’est le message adressé par Greenpeace à travers ces affiches.

Potentiellement
Le terme « potentiellement » est important. Le catastrophisme de Greenpeace et des écologistes en général m’agace un peu, car l’émotion évidente qu’implique ce type de message interdit toute discussion, tout débat. Je ne dis pas que le transgénique soit une bonne chose, je dis simplement que la question mérite d’être débattue sereinement, sans aucun interdit. Que le pour et le contre soient étudiés, sans qu’un camp diabolise systématiquement l’autre en lui prêtant les pires intentions.

Actuellement, la pensée écologiste, tellement persuadée d’avoir forcément raison, a un peu des relents d’inquisition. Non ?

Greenpeace et transgénique

3 octobre 2007

Protoxyde d’azote

Publié par merlinbreizh dans Ecologie, Humeur, Terre

Effet de serre
Le problème lorsque l’écologie devient un marché, c’est que la loi du marché s’impose alors aux lois écologiques. L’exemple des biocarburants en est une parfaite illustration.

On sait maintenant depuis plusieurs années que pour fournir suffisamment de Colza, de cane à sucre ou de maïs pour fabriquer ces fameux carburants « verts », il faut utiliser beaucoup de fertilisants. Ces fertilisants, en plus d’être toxiques pour l’environnement, émettent un gaz, le Protoxyde d’azote, 300% plus nocifs que le CO2 dans le processus de réchauffement climatique !

Lobbying agressif
Le lobby des pétroliers et des fabriquants automobiles n’est sûrement pas étranger à l’emballement que connaîssent les biocarburants alors que la simple logique vient contredire l’intérêt qu’on lui porte. Les pétroliers ont peur de perdre leur toute puissance au profit de l’électricité ou de tout autre projet qui les excluerait du jeu de la fourniture d’énergie, alors tout projet qui tend à assurer le passage à la pompe du consommateur est forcément tout bon pour eux !!! Pour eux, mais pas pour nous, pas pour la planète.

Made in Japan
L’aveuglement insensé des politiques qui baissent aussitôt les bras dès que la menace à l’emploi est brandi par les industriels du secteur est un aveuglement coupable. Les japonais l’ont bien compris, qui ont pris beaucoup d’avance sur nous dans les projets alternatifs. Eux semblent miser davantage sur l’électrique que sur les biocarburants.

Source

3 octobre 2007

25% de baisse

Publié par merlinbreizh dans Ecologie, Humeur, Terre

Pour une bonne nouvelle, c’est une bonne nouvelle !
Alors que tout augmente : le prix du pain s’envole au rythme de la hausse de prix des céréales, l’essence atteint des records, le gaz s’aligne sur l’essence, l’électricité, les cigarettes (m’en fout), le loyer n’en parlons pas… Ne boudons pas notre plaisir : une baisse, enfin !

La banquise a baissé de 25% par rapport à 2005

Source

28 septembre 2007

Sans eau, ni éléctricité : enfin !

Publié par merlinbreizh dans Ecologie, Société, Vivre autrement

Provocation
Vivre sans eau ni éléctricité, aujourd’hui, je me demande si cela n’est pas envisageable. Si on met en regard le coût des raccordements aux resaux d’eau, d’électricité, de gaz, l’installation dans la maison des prises électriques, du cablage, des tuyaux d’eau, de chauffage, une fosse aux normes dans le jardin, et le bénéfice obtenu en échange, la question mérite au moins d’être posée. Non ?
Abonnement
Il me semble à moi, qui est vécu dans les années soixantes dans une maison où il n’y avait pas de système de chauffage, pas de salle de bain, que la chose est parfaitement possible sans être pour autant, un nouvel être barbare, une sorte de sous homme, un paria. D’autant que l’écologie nous offre aujourd’hui pas mal de solutions simples (et de bon aloi) : toilettes sèches dans la maison, récupération de l’eau de pluie, puit canadien pour la régulation thermique, un poêle à bois ou une cheminée pour le chauffage, panneaux solaires portables pour brancher une lampe ou un ordinateur si besoin est. Besoin est ? D’accord. Le téléphone portable permet de ne pas être coupé du monde. C’est le seul abonnement qui me semble aujourd’hui (presque) indispensable. Toute autre forme d’abonnement est un fil à la patte, un boulet que l’on traîne et dont on peut aisément se passer (au moins quelques semaines par an).

Vacances
Je conçois que la démarche fasse peur pour une maison principale, mais que diriez-vous de tenter l’expérience avec une maison secondaire. Après tout, les millions de français qui dorment sous la tente durant l’été ou dans des mobile-homes ne semblent pas particulièrement malheureux. Pourquoi la chose deviendraient donc impossible dès lors qu’il s’agit d’une maison ?

Ceux qui habitent différement, les yourteurs et autre travellers sont de plus en plus nombreux…

Yourte

Certains êtres humains conçoivent le rapport à l’autre et au monde sur un mode différent. Des exemples ici :

Des vies autour du monde

Vivre la Yourte (Tom est anglais, il vit de la fabrication artisanale de Yourte)

Atelier des 3 yourtes

La maison en paille (Construire écolo et pas cher, c’est possible)

25 septembre 2007

Pierre Rabhi

Publié par merlinbreizh dans Ecologie, Société, Terre, Vivre autrement

Naturavox à publié une interview vidéo sur DailyMotion. Pierre Rabhi est un sacré bonhomme. Depuis 45 ans, il pratique l’écologie à l’échelle d’homme, en cherchant à être le plus réaliste, le plus humain possible. Il a fondé un éco-lieu en Ardèche, sa fille y a installé une école. Ce qui surprend et impressionne chez Rabhi, c’est cette évidence, cette simplicité qui émane de sa personne. Il évite tout misérabilisme, tout catastrophisme, son discours n’a pas les relents culpabilsants qui rend bien souvent inaudible la pensée des Verts.

Pierre Rabhi, le chant de la terre

Pour en savoir plus sur Pierre Rabhi, ses livres sont disponibles dans toutes les bonnes librairies, il est aussi présent sur le net ici

Interview

12345

zhaby2toi.unblog.fr |
Le petit monde de Puce |
virtualgraphia |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Watit'.lamine
| Jean-Luc Boucabeille
| Combattre encore et toujours