>Le Grenier

7 juillet 2007

Citation

Publié par merlinbreizh dans Ecologie, Politique, Vivre autrement

« Ne pouvant produire sans épuiser, détruire et polluer, le modèle dominant contient en fait les germes de sa propre destruction et nécessité d’urgence des alternatives fondées sur la dynamique du Vivant »

Pierre Rabhi

6 juillet 2007

Mon ami !

Publié par merlinbreizh dans Ecologie, Santé, Vivre autrement

Je vous présente un vieil ami vietnamien : Dien’cham.
Oui, il a subi un peu de chirurgie en Birmanie occidentale afin de correspondre aux canons européens et espérer réussir sous nos lattitudes, c’est réussi, isn’t it ?


Dien'Cham

Le Dien’Cham est tiré de la Facythérapy, une école d’acupuncture vietnamienne extrêmement efficace, mais aussi très complexe à maîtriser. C’est pourquoi, le Dr. Bùi Quôc Châu a crée, de façon méthodique et disciplinée, à l’orientale comme on dit, une méthode plus simple, plus accessible, et pourtant très efficace, qui permet au plus grand nombre de traiter tout un tas de petites affections courantes (cystite, constipation, état grippal, fièvre, difficultés d’endormissement, etc, etc…) sans avoir recours à l’artillerie lourde : la chimie.

C’est pas mal parfois, de savoir se démerder tout seul.
Je ne veux surtout pas dire qu’il faut se passer de son médecin, chacun à sa place. Par contre, à chaque fois que nous sortons la valoche à médicaments qui dort dans le placard pour un pauvre nez qui coule ou une migraine, nous ferions mieux, dans un premier temps de tenter autre chose. Une chose gratuite, facile à apprendre, et qui renforce nos capacités d’auto-guérison au lieu de les affaiblir, qui permet aussi de se prendre en charge, de goutter à un peu d’autonomie, d’autosuffisance.

Le truc chiant du Dien’Cham.
Vous ne vous exclamerez plus jamais : « Quelle belle blonde ! » ou « Oh le Bô brun ! » Maintenant vous n’envisagerez plus les visages de la même manière. Sur un menton vous devinerez désormais des colons transverses paresseux ou des sigmoïdes perturbés, sur les joues des vésicules biliaires en feu et des rates fatiguées : c’est moins romantiques, certes.

5 juillet 2007

Silice

Publié par merlinbreizh dans Ecologie, Santé, Vivre autrement

L’homme est un géant d’argile, un tigre de papier, un panier percé (aussi), mais c’est surtout un château de sable.

Femme à la plage

Les pubs TV !
Les publicitaires nous rebâchent depuis la fin de la guerre (pas celle du Golf, la Mondiale) que nous avons besoin de boire du lait, de manger du lait, de chier du lait. « C’est bon pour votre capital osseux ! », nous prévient régulièrement un abruti en blouse blanche de faux scientiste payé au tarif figurant, histoire de nous faire flipper.

Dans la nature, aucun mammifère adulte ne consomme de lait.
Le calcium se trouve en quantité très largement suffisante dans des denrées autrement plus succulentes que le lait : citron, chou, etc, etc, etc.

Quand le bâtiment va, tout va !
Les bienfaits du calcium dont nous parlent l’intermittent du spectacle dans les pubs tv sont surévalués. Les os sont principalement constitués de silice (du sable !) et non de calcium, qui ne recouvre en réalité que la surface des os. Le calcium est l’équivalent de l’émail pour les dents, un enduit de surface en quelque sorte, qui protège nôtre charpente.

Mais il semble bien que dans l’intérêt des groupes agro-alimentaires français, il faille que l’on se gave de nutriments dans des proportions qui peuvent nuire à notre santé.

Le lactose du lait est plutôt indigeste, le lait serait impliqué dans certaines formes d’allergies…

15 juin 2007

Dans le nez du Tigre

Publié par merlinbreizh dans Ecologie, Humeur, Internet, Politique, Terre

Personnellement, je ne signe jamais de pétition (disons plutôt, rarement), en tout cas jamais sans lire au préalable un peu tout ce que je trouve sur le sujet de la fameuse pétition. Ce qui fait qu’au bout du compte, je signe très peu dans l’année. D’ailleurs, ma signature est retranscrite sur un vieux Post-it collé au mur. Il ne faudrait quand même pas que je vienne à l’oublier.J’ai cédé.C’est vrai. Dernièrement, j’ai cédé. J’ai fauté ! Avec une demoiselle blogueuse qui postait pour qu’on signe une pétition du WWF pour sauver des tigres quasi SDF. Pourtant, Saint Joseph sait combien j’aime pas spécialement les descentes de lit, d’autant qu’on peut toujours glisser dessus en se levant les mauvais matins, ceux à pied gauche. J’ai cédé que voulez-vous. Je ne sais pas si je dois le regretter. La jeune blogueuse avait de beaux arguments à présenter pour la défense du monstre.

J’aurais dû me méfier.

Il y avait pour allécher le badaud une sorte de jeu (on les voit fleurir sur les blogs professionnels ces derniers temps, c’est le printemps me direz-vous), ou plutôt une sorte de carotte. Si on signait, on pouvait voir sa photo d’identité ajoutée à une photo mosaïque représentant une grosse tête de Tigre récupérée dans un pot de Nutella géant. Sympa, non ?

La chair est faible ! Telle la Magwann des petits quartiers, je ne résiste pas à l’appel du Nutella.

J’ai signé quand même.

La boulette, quoi. Ca arrive à tout le monde en même temps. J’en fais beaucoup ces derniers temps à ce qu’il paraît.

Résultat : le Tigre m’a dans le nez.

Exactement. Moi le généreux donateur de signature, j’ai ma petite photo, mon petit bout de moi-même, ma seconde de gloire invisible personnelle, avec ID personnel, presque un Happy Fews, sur le tarin de la bête. Oui, le tarin ! Fichus écologistes à la noix de pécan ! Je vous le dit, faudrait jamais signer la tout de suite. Faudrait prendre son temps, réfléchir à deux fois, peser le pour et le contre, comme décris un peu plus haut, et signez, si on le souhaite, en toute conscience.

La prochaine fois, je lâche le chien.
Ca va saigner, c’est moi qui vous le dit. La Thérèse, elle a beau être peureuse, elle aime pas qu’on se foute sa gueule. Ils vont morfler les pétitionneurs de boulevard. Tiens, quand je repense à ce jeune fumier déguisé en blonde à qui j’ai roulé une pelle… Ahrrr ! Ils me dégoûtent ! Sont prêt à tout pour vous faire les poches. Reculent devant rien, les bougres. Si je le retrouve ce faux blonde, je lui pique son tronc. Si.

Ils vous approchent avec le tee-shirt bariolé et le sourire carnassier, c’est tout juste s’ils n’ont pas un ballon pour les gosses, un dentier d’occase pour les vieux. Prêt à tout pour une signature. Signature qui a quelle valeur en réalité quand celui qui a signé veut juste un ballon ou sa gueule en photo dans celle du tigre ?

J’avoue ne pas très bien saisir le but des associations qui pratiquent, non plus l’information de l’électeur, mais le marketing direct à l’attention des consommateurs (de lait en bouteille, d’O.N.G., de produits bio…). Ca a commencé avec Act-Up et Greenpeace. Ils se battent comment au juste, selon quels critères ? Leurs Logos respectifs sont hypes, la notoriété de la marque est à la hausse, sûrement. Ils touchent les CSP +, ceux qui comptent. Il doit y avoir un concours entre O.N.G., je vois que ça. Celui qui a le plus de signatures, le pétitionneur du mois, gagne un voyage au Darfour ?

Que voulez-vous, la culture du résultat est partout. Sarkozy est bel et bien le Président de tous les français.

1 juin 2007

Un truc qui m’étonne toujours

Publié par merlinbreizh dans Ecologie, Santé, Vivre autrement

Un truc qui m’étonne toujours quand je me promène sur les blogs écolos, c’est de voir comment ils appliquent à la lettre le modèle qu’ils prétendent rejeter : ils sont (presque) tous HYPERCONSOMMATEURS !

Ils hyperconsomment le tout nouveau livre psy à la mode…

Ils hyperconsomment le tout nouveau complément alimentaire…

Ils hyperconsomment la toute nouvelle théorie sur l’éducation des enfants…

Ils hyperconsomment la toute nouvelle technique de médecine douce (merci merci !)…

Ils hyperconsomment la toute nouvelle boisson naturelle…

Et comme ils hyperconsomment tout ça en même temps, cela amplifie d’autant leur hyperconsommation !

28 mai 2007

La terre est pauvre à cause du blé

Publié par merlinbreizh dans Ecologie, Santé, Terre

Ce petit film d’un ex chercheur dissident de l’INRA s’exprimant sur l’appauvrissement biologique des terres cultivées me parait intéressant. Si quelqu’un passant par ici à un avis divergeant, je l’invite à laisser un commentaire.

Image de prévisualisation YouTube
28 mai 2007

Les émissions américaines sont bonnes

Publié par merlinbreizh dans Ecologie, Politique, Terre

Sous les pavés, la plage !
La planète se porte mieux ! Est-ce le début d’un monde nouveau ? Beau, agréable, joli ?

Les émissions américaines de dioxide de carbone ont diminué pour la première fois. 1,3% en 2006 malgré une croissance économique avec un PIB (produit intérieur brut) de +5,92%…

(Eh, mais ne serais-je pas pris la main dans le sac, en flagrant délit de « prenage pour un journaliste professionnel » ? Si bien vu les gars)

Dessin à la craie sur un trottoir de Julian Beever

Julian Beever, “Le bassin”

27 mai 2007

Bonjour, je suis Ekolo

Publié par merlinbreizh dans Ecologie, Humeur, Politique, Vivre autrement

Je viens de m’apercevoir que l’idée à laquelle je m’étais fait avec un certain ravissement depuis quelques jours “je suis écolo”, “Bonjour, je suis écolo, et toi comment tu t’appelles ?”… “Ben, je suis écolo et je le vaux bien…” : cette histoire, ça colle pas.

D’abord, je ne connais aucun écolo qui soit rigolo.

J’entends par là, vraiment marrant, pas le genre de mec qui dit un truc gentillet avec au-dessus de sa phrase des gros guillemets qui flottent tout seul pour nous prévenir “ATTENTION RIGOLO”.

Etre rigolo, c’est d’abord déplaire…
Je revendique ce sacerdoce. C’est pas un métier facile. Exemples douteux (certains ont été dit -mais j’étais jeune-) :

Un malade d’Alzheimer : Eh ! Comment tu t’appelles déjà ?” (drôle)

Un handicapé psychomoteur : “Alors on danse ! (marrant)

En fauteuil roulant : “Ca roule ?” (fameux) ou bien : “Fainéant” (encore mieux)

Un enfant cancéreux en phase terminale qui gerbe en Radiologie à l’hôpital St-Louis, Paris 10e : “Tu me rappelles ce petit comédien américain… E.T. !” (définitif)

A soi-même, à l’hôpital (à la place du mort) : “Hmm, ça sent bon le sapin !” (fleuri)

Non, un écolo n’est pas drôle, et souvent il dessine très mal aussi.

Tout ça, c’est la faute à la gentillesse, ou plutôt à l’excès de bonnes intentions, à la certitude que l’homme est bon, que la violence est une vilaine habitude à combattre par le bon exemple. Du coup le “bon exemple” donne souvent des tons pastels, des motifs symboliques Neu-Neu, l’écolo écrit des poésies aussi. J’ai remarqué ça. Et pour les mêmes raisons citées plus haut, il n’a aucun talent.

La joie, la plénitude, le bien-être, n’aiguisent pas la fibre compétitrice de tout esprit comique.

D’ailleurs, si on écoute les chansons écrites par J. Lanzmann après son virage écologique, ça vole moins haut : “l’hôtesse de l’air” vole toujours au-dessus de “La maison au fond du jardin”, tout le monde le sait. Le Lanzmann des nuits Chez Castel est plus marrant que celui de la petite maison avec jardinet privatif.

Mais… En même temps : je suis peut-être un véritable écolo en vérité.

Un écologiste adulte. On doit commencer à être nombreux, j’en suis certain. C’est à dire, non pas un écolo de patronage et de bons sentiments. “Tout le monde s’aime, mais oui, c’est beau la vie. Et quel est ton projet, l’ami ?” Mais un écolo rationnel, débarrassé de son folklore nauséabond (je dis ça parce que ces mecs en peaux de biquette m’ont toujours mis mal à l’aise, un peu comme ces cow-boys à la Candeloro qui se retrouvent le week-end dans des faux Ranch avec des faux Saloons pour écouter de la country merdique chantée par des fausses blondes à faux seins, avec des faux six coups en vrai plastique à la ceinture).

Alors cela veut dire que le parti écologiste, Les Verts, est bientôt D.C.D.
Ce n’est pas une bonne nouvelle en soi, je suis même un peu triste, c’était plutôt rigolo leurs combats internes, les têtes de gondoles que personne ne connaît. Cela signifie que l’écologie n’est plus un programme en soi, mais une donnée incontournable pour tous les partis. Une nécessité pour tous et pour de vrai, au même titre que l’économie, l’éducation nationale, le football.

Finalement, il est pas drôle cet article !

(post scriptum : il y a forcément des écologistes rigolos et bourrés de talent quelque part… Dans les Alpilles peut-être)Ecologiste compressé (oeuvre d’art)

27 mai 2007

La terre est bleue…

Publié par merlinbreizh dans Ecologie, Humeur, Terre

La terre est bleue comme une tomate, et à la limite, ça fout la trouille…

 

Image de prévisualisation YouTube
26 mai 2007

Lumière !?!

Publié par merlinbreizh dans Ecologie, Santé, Terre, Vivre autrement

Bon, j’aime pas trop relayer les opérations de lobbying. Il y a un effet GEEK écolo qui ne me plaît pas du tout.

Allez on clique, c’est rigolo. Personne ne lit les argumentaires, encore moins les contre argumentaires qui existent. Tout le monde s’en fout, tout le monde signe : on fait du chiffre, du chiffre, comme la police avec les chiffres de la délinquence. Et ça ne veut plus rien dire.

« Allez ! Ca ira pour cette fois que je vous y reprenne plus  » !


CYBER-PETITION

Recommandé par des Influenceurs

12345

zhaby2toi.unblog.fr |
Le petit monde de Puce |
virtualgraphia |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Watit'.lamine
| Jean-Luc Boucabeille
| Combattre encore et toujours