>Le Grenier

20 novembre 2007

Le vieil homme en transit

Publié par merlinbreizh dans Auto, camping-car, Croquis, Terre

Une avenue, quelque part dans Paris
Le Ford Transit devait avoir fait deux fois le tour du compteur, et peut-être aussi de la terre. Il était garé là, près d’une école maternelle ; blanc, cabossé et rouillé. La pluie qui tombait ce matin là redonnait un peu de brillant à la carosserie. Les vitres arrières du fourgon étaient masquées par des cartons et des palettes de chantier placés à la verticale contre les portes. C’est cela que je remarquai en premier : il devait y avoir un sacré bazar à l’intérieur. Peut-être la camionnette d’un ouvrier du bâtiment faisant des chantiers au noir. Il y avait des travaux dans un deux pièces du second étage de mon immeuble, j’imaginai que c’était peut-être à lui.

Du temps s’écoula. Les feuilles tombèrent des arbres, faisant un tapis imposant sur le trottoir, des Petits hommes verts et leurs engins de nettoyage de la Ville de Paris vinrent effacer les traces de l’automne, et le vieux Ford Transit blanc n’avait pas bougé un seul jour. Le bazar à l’intérieur non plus.

Le jour où je vis une épaisse fumée blanche s’échapper du pot d’échappement du Vieux Ford Transit, mon regard chercha aussitôt qui se trouvait au volant. Je ne vis d’abord que l’éclat rouge d’une cigarette briller dans l’ombre.

L’homme qui se trouvait au volant me sembla petit. Petit et sec. Et il était vieux. Ses traits étaient creusés, dur, son teint gris. Il arborait une maigre barbe de quelques jours, il portait aussi un bonnet en laine sur la tête. Il faisait très froid sur Paris. D’une main il tenait le volant de l’autre sa cigarette qu’il roulait machinalement entre ses doigts entre deux tafs. Il pleuvait, les essuie-glaces balayaient sporadiquement le pare-brise, si bien que le vieil homme disparaissait par intermittence derrière un rideau de gouttes qui le transformait petit à petit en un tableau inquiétant de Francis Bacon.

Je m’arrêtai à sa hauteur, mon chien pissa, je fixais le vieil homme. Il regardait droit devant lui. Devant lui, il n’y avait que l’arrière d’une Clio grise et rien d’autre. Il ne semblait rien attendre. Simplement il était là, au volant d’un Transit toussottant, moteur allumé.

Ce soir, un carton qui masquait la vitre latérale du fourgon avait glissé de son emplacement. J’ai pu regarder à l’intérieur. A l’arrière de la fourgonette se trouvait un vieux frigo, un vieux vélo, quelques meubles entassés n’importe comment, des objets disposés au mieux dans les interstices, un matelas miteux sur le tout. Dans un minuscule espace libre s’entassaient des gros sacs poubelles noirs remplis de vêtements bien pliés…

Le vieil homme habite là.

PB200306.JPG

Votez pour cet article : Le vieil homme en transit dans Auto wikio4

14 novembre 2007

La théorie du chaos

Publié par merlinbreizh dans Terre

Les reines de certaines espèces de fourmis ont une mémoire d’éléphant. Si ce n’est pas une preuve de la justesse de la dimension fractale de la théorie du chaos, que l’on écrase sur le champ une fourmillère d’éléphants !

Source : ici

13 novembre 2007

E.T. comment tu vas bien ?

Publié par merlinbreizh dans Culture, Internet, Terre

Une arrivée remarquée
Bon évidemment, on ne le voit pas très bien sur ces images mal compressées, mais l’arrivée de E.T., qui est définitivement le John Wayne de l’espace, est toujours un moment impressionnant pour les fans.

Sur DailyMotion :

Chute de météorite

On sent tout de suite l’influence de Spielberg sur le travail d’E.T., qu’en pensez-vous ?

Chute de météorite
Trève de plaisanterie, soyez prudent quand vous sortez de chez vous. N’oubliez jamais que tout, absolument tout peut vous arriver ; et là : (petite musique qui fait peur…)

Tout sur les météorites

 

9 novembre 2007

Terminator vient du Futur

Publié par merlinbreizh dans Ecologie, Société, Terre, Vivre autrement

Arnold Schwarzenegger est… Governator !!
N’oublions jamais que l’homme-machine qui conduit les affaires de la Californie vient du Futur. C’est ce qui lui permet sans doute de regarder la réalité avec plus d’acuité que nous autres, pauvres terriens du Présent, de traiter les informatios pour ce qu’elles sont, sans état d’âme particulier.

Il ventile, il éparpille, façon Puzzle (B. Blier, dans je ne sais plus quel film dialogué par Mister Audiard père)

Schwarzi a donc décidé, au vu de l’état de notre planète, de suivre les recommandations du protocle de Kyoto. Point. Et Bush, et l’industrie automobile n’ont qu’à faire bosser leurs ouvriers toliers pour se plier comme il se doit aux exigences de Terminator. Sinon il sort la boîte à gifles en acier inoxydable.

S’ils refusent, et bien ça va chauffer…

(Terminator, il ne serait pas le petit-neveu d’Obélix à tout hasard ?)

T2

Et de quel planète il vient Nicolas Hulot ?

 

Votez pour cet article : Terminator vient du Futur dans Ecologie wikio4

9 novembre 2007

Hervé Le Treut, breton (à priori…)

Publié par merlinbreizh dans Ecologie, Terre, Vivre autrement

Hervé Le Treut est climatologue
Il est interviewé par NaturaVox et fait le point sur l’état des connaissances (ce que l’on sait, ce que l’on envisage) concernant l’évolution du climat dans les trente ans à venir. A la limite, ça fout les jetons !

Dailymotion blogged video
Hervé Le Treux
Vidéo envoyée par Naturavox

 

9 novembre 2007

Grenelle de l’environnement

Publié par merlinbreizh dans Ecologie, Politique, Société, Terre, Vivre autrement

Pour mettre d’y voir un peu plus clairement le mur qui s’approche devant nous (cf article suivant) : un peu de lecture !

Grenelle de l'environnement sur NaturaVox

9 novembre 2007

La guerre de l’eau, le movie

Publié par merlinbreizh dans Ecologie, Société, Terre, Vivre autrement

- C’est grave docteur ?

- Elle n’en plus pour longtemps…
(musique qui fait peur)

- Combien ? Mais dites-moi docteur ! Combien de temps encore ?!

- 20, 30 ans, guère plus…

- Ah, ça va mieux… Vous m’avez fait peur…
(musique légère et aérienne)

C’est un peu comme ça que je vois les choses. Chacun s’interroge sur le réchauffement climatique, ses effets à long terme, sur la responsabilité humaine ou non dans ce phénomène, sur sa réalité même. « Et les éoliennes, c’est plus ou moins écologiques que les agro-carburants ? Et pour ou contre le Vélib’ ? »

Un avion sans aile
Mais la question n’a peut-être plus aucun intérêt, si comme certains semblent le laisser penser : il est déjà trop tard. Nous sommes (peut-être) à bord d’une voiture sans frein lancés à 250 km/h, et le mur n’est plus quà quelques mètres face à nous. On aura beau sortir tous nos bras par les fenêtres pour prendre le vent, ça ne nous arrêtera pas, et si nous nous freinons avec nos pieds, ça ne changera pas plus les choses. La réalité est peut-être bel et bien celle-ci : nous allons disparaître d’ici 2020 – 2050 au rythme ou vont les choses, et nous pouvons juste en prendre conscience, régler les affaires courantes, se mettre au clair avec sa conscience et fermer les yeux en priant : jusqu’ici tout va bien !

La nature de Nostradamus
La nature humaine n’est rien d’autre qu’un instinct animal, nous avançons vers les meilleures prairies pour y pètre et y faire grandir nos enfants dans l’environnment « économique » le plus favorable pour leur prospérité, tels les troupeaux de gazelles, de zèbres, et nous ne pouvons rien contre cela. Nous ne changerons pas. Le croire revient à regarder par la fenêtre la beauté du paysage plutôt que le mur droit devant. L’activité économique est source de pollutions énormes. Travailler dans l’informatique, dans la publicité, dans l’industrie. Qui peut lâcher son boulot dans l’instant pour sauver la planète ? De quoi va-t-on vivre ? D’eau fraîche ? (Pour plus de renseignements pour vivre d’amour et d’eau fraîche, voir la vidéo)

Nous sommes bel et bien prisonniers de notre histoire. Nous ne pouvons qu’espérer que les prédictions soient celles de Nostradamus modernes ?

http://www.dailymotion.com/video/2cSCJBeR29Seo8Li9

 

Source : Citizencats
Trouvé sur : DL2W

Votez pour cet article :  La guerre de l'eau, le movie dans Ecologie wikio4

8 novembre 2007

OLPC EEE, comment ça va bien ?

Publié par merlinbreizh dans EEE PC, High-tech, Internet, Politique, Terre

OLPC over the planet
L’OLPC est un portable « voulu » par les pays riches pour internetiser, informationner, éducativer au mieux les enfants des pays émergeants (expression poétique pour dire « qui s’enfonce chaque jour un peu plus dans la merde ! »). L’aventure a été bien compliqué à concrétiser, son prix a petit à petit augmenté, mais on y est. Des enfants chinois vont enfin fabriquer cet engin, il va bientôt envahir les écoles.

Mais je me pose toujours la question de savoir pourquoi il ne serait pas possible de vendre un peu plus cher ce produit et en petites quantitiés (pour garantir que les stocks iront en priorité à ceux qui en ont le plus besoin) dans les pays les plus riches afin de faire baisser le prix d’achat pour les pays dans la merde (jusqu’aux oreilles à l’heure qu’il est) ?

olpc

EEE PC, mon ami
L’EEE est une sorte d’antithèse de l’OLPC. Ce portable incroyablement léger et petit a été « inventé » par un fabriquant, ASUSTEK. Il est vendu a un prix incroyablement bas pour nous, occidentaux repus (299€). Il est moderne, élégant, son OS simplifié est étonnament pratique, utilsable, bien pensé, idéal pour le néophyte. Je vous parie le salaire d’une centaine de gosses que cet ordi sera une success story comme a pu être l’iPod. Il s’en est déjà vendu des centaines de milliers dès les premières heures de sa sortie en Corée. Des blogs spécialisés lui sont déjà consacrés. Pourquoi, fort de ce succès probable, ne pas pousser les Etats les plus riches à financer en partie sa production et le vendre à très bas prix pour le plus grand bonheur des pays qui crèvent ?

Asus PC EEE 701

Votez pour cet article :OLPC EEE, comment ça va bien ? dans EEE PC wikio4

8 novembre 2007

Paris, what else ?

Publié par merlinbreizh dans Croquis, Humeur, Terre

Paris le 7 novembre, 12h24
I receive the car since a couple of days. The first première voiture of my dad. My mother refused to sell that caisse since la mort of my poor daddy in Saïgon in 72. It’s so important to me to be here, in Paris, « La Ville Lumière ». He would be so proud of me, I know that. He had toujours rêvé de coming in Paris. I do it for him, now que j’ai les moyens de spent a lot of money for this trip. A sacré good trip indeed !

At Porte de Vincennes, I drive my car very carfully beacause of the circulation, very important at this hour. French like coming back home to lunch. It’s the French way of life. At that moment, a handsome man, au volant of a pretty little van, baissa the glass of its portière to speak to me. I was so happy, I was sure it will be a good day, a great day !

But you know what ? He injury me, and I really don’t know why. What the Hells could I do ? Those frenchies are completly crazy.

My Car

Berlingo 2.0 HDI Modutop

P.S. Sorry pour ce post à l’américaine au vocable approximatif. Je cours m’inscrire à Wall Street Institute dès que j’ai une minute.

6 novembre 2007

« J’irai chercher tous ceux qui restent, quoi qu’ils aient fait »

Publié par merlinbreizh dans Politique, Société, Terre, Vivre autrement

Agaçant
Cette phrase a été prononcé par Nicolas Sarkozy. Ce genre de propos, moi ça me défrise (la preuve par l’image : Ca me défrise (la preuve par l'image...)). Sarkozy a déjà tenu des propos assez hallucinant (sous Poppers peut-être) sur l’Homme africain. On est dans le même registre avec cette tentative d’intimidation adressé au Tchad et aux tchadiens dans l’affaire de l’Arche de Zoé. Comment peut-on penser que certains pays n’auraient pas le droit de juger des Français ? Les faits sont graves, matérialisés (comme dirarait Rachida Dati), alors quoi ? Comment justifier qu’ils ne soient pas juger là-bas, devant le peuple tchadien pour y rendre des comptes. Traiter les tchadiens comme des peuples souverains, adultes est la seule façon de rendre ces anciennes colonies autonomes. C’est ainsi que, pas à pas, la démorcatie s’installera durablement dans ces pays. Dommage pour nos pompiers. Mais personne n’a contraint ces aventuriers de l’Arche perdu à se rendre au Tchad pour y « sauver » des gamins.

Du calme les enfants
S’adresser aux tchadiens comme s’ils étaient encore et toujours des enfants, n’est-ce pas revenir à des temps où l’on considérait l’Homme africain comme un sous homme, un être dénué d’intelligence, de sens moral ? Le mépris, la menace, l’autoritarisme naturel des blancs à son égard, c’est tout ce que l’Afrique ne veut plus. Et je mets ma la tête de nos six concitoyens à couper que le Tchad, et l’Afrique dans son ensemble ne se laissera pas faire si l’attitude à venir de Sarkozy dans cette affaire ne change pas.

Votez pour cet article :

123456

zhaby2toi.unblog.fr |
Le petit monde de Puce |
virtualgraphia |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Watit'.lamine
| Jean-Luc Boucabeille
| Combattre encore et toujours