>Le Grenier

6 octobre 2007

Volem

Publié par merlinbreizh dans Vivre autrement

Volem rien à foutre al païs
Ceux qui n’ont rien à foutre leurs journées, et qui viennent parfois perdre un peu de leur temps dans mon petit établissement de divertissements à but non lucratif, l’auront déjà remarqué : vivre dans une yourte dans ma Bretagne, sans bosser, sans dépenser (trop), sans consommer (trop) est un mode de vit qui me paraît séduisant et possible.

Pour apporter un peu d’eau à mon moulin, un film de Pierre Carles : Volem rien à foutre al païs

Un article sur le film : Passerelle Eco

28 septembre 2007

Mickey Mouse

Publié par merlinbreizh dans Humeur, Moi, Vivre autrement

La grippe arrive
Sans commentaire…

Mickey mouse

28 septembre 2007

Sans eau, ni éléctricité : enfin !

Publié par merlinbreizh dans Ecologie, Société, Vivre autrement

Provocation
Vivre sans eau ni éléctricité, aujourd’hui, je me demande si cela n’est pas envisageable. Si on met en regard le coût des raccordements aux resaux d’eau, d’électricité, de gaz, l’installation dans la maison des prises électriques, du cablage, des tuyaux d’eau, de chauffage, une fosse aux normes dans le jardin, et le bénéfice obtenu en échange, la question mérite au moins d’être posée. Non ?
Abonnement
Il me semble à moi, qui est vécu dans les années soixantes dans une maison où il n’y avait pas de système de chauffage, pas de salle de bain, que la chose est parfaitement possible sans être pour autant, un nouvel être barbare, une sorte de sous homme, un paria. D’autant que l’écologie nous offre aujourd’hui pas mal de solutions simples (et de bon aloi) : toilettes sèches dans la maison, récupération de l’eau de pluie, puit canadien pour la régulation thermique, un poêle à bois ou une cheminée pour le chauffage, panneaux solaires portables pour brancher une lampe ou un ordinateur si besoin est. Besoin est ? D’accord. Le téléphone portable permet de ne pas être coupé du monde. C’est le seul abonnement qui me semble aujourd’hui (presque) indispensable. Toute autre forme d’abonnement est un fil à la patte, un boulet que l’on traîne et dont on peut aisément se passer (au moins quelques semaines par an).

Vacances
Je conçois que la démarche fasse peur pour une maison principale, mais que diriez-vous de tenter l’expérience avec une maison secondaire. Après tout, les millions de français qui dorment sous la tente durant l’été ou dans des mobile-homes ne semblent pas particulièrement malheureux. Pourquoi la chose deviendraient donc impossible dès lors qu’il s’agit d’une maison ?

Ceux qui habitent différement, les yourteurs et autre travellers sont de plus en plus nombreux…

Yourte

Certains êtres humains conçoivent le rapport à l’autre et au monde sur un mode différent. Des exemples ici :

Des vies autour du monde

Vivre la Yourte (Tom est anglais, il vit de la fabrication artisanale de Yourte)

Atelier des 3 yourtes

La maison en paille (Construire écolo et pas cher, c’est possible)

25 septembre 2007

Saint-Augustin Legrand

Publié par merlinbreizh dans Humeur, Politique, Vivre autrement

Le grand soir selon Augustin Legrand
Ce qui est chiant avec les comédiens, c’est qu’on ne sait plus trop quand ils se lancent dans un numéro d’acteur ou quand ils se laissent emporter par leur spontanéité. Sûrement un peu des deux en vérité. Dans tous les cas, c’est assez perturbant, enfin moi ça me perturbe cette dimension « je-me-regarde-agir »

Moteur !
Il y a ce truc étrange qui s’installe entre moi et le message. Cela me fait le même effet quand un intermittent du spectacle se retrouve sur la scène du théâtre où se déroule la remise des 7 d’Or pour défendre la cause des intermittents. Il y a un côté aubaine, le type il y croit à fond. C’est son jour, sa minute de gloire, celle qui va changer sa vie, c’est certain. Des tas de sentiments contradictoires se bousculent sûrement dans sa tête, qui doit se trouver bien petite à cet instant. Et là, le type il a le syndrome Lelouch. Il bouge son corps, il prend la pause, il joue son texte, peut-être même qu’il le surjoue un peu. Il espère qu’Ariane Mnouchkine appréciera sa performance. Et Lelouch, il est là Lelouch ? Il n’a jamais joué que devant 30 personnes. La télé retransmet l’évenement en direct au 20h00. C’est dire si c’est important. Sa mère a acheté un enregistreur de DVD à 499,99 € rien que pour l’évenement. Il en fait trop. Il rajoute des petites phrases non prévues, mais merde, il a le droit de réussir aussi ! Il est prêt à laisser tomber ses crèves la faim d’intermittents, ses frères, pour se payer sa réussite. Ils sont comme lui alors ils comprendront.

Coupé !
Augustin, Héros des temps moderne est filmé. Il est généreux, séduisant, passionné, il est évidemment sincère, mais tout de suite, j’imagine Lelouch, flanqué de son Perchman et de l’assistant caméra, tourner autour du Set, caméra à l’épaule : « Vas-y Petit, enfin Legrand, t’es bon gamin, vas-y, on y croît ! »

Et Finalement Legrand finit par croire à lui-même (ce qui n’est peut-être pas si mal enfin de compte).

Image de prévisualisation YouTube

25 septembre 2007

Pierre Rabhi

Publié par merlinbreizh dans Ecologie, Société, Terre, Vivre autrement

Naturavox à publié une interview vidéo sur DailyMotion. Pierre Rabhi est un sacré bonhomme. Depuis 45 ans, il pratique l’écologie à l’échelle d’homme, en cherchant à être le plus réaliste, le plus humain possible. Il a fondé un éco-lieu en Ardèche, sa fille y a installé une école. Ce qui surprend et impressionne chez Rabhi, c’est cette évidence, cette simplicité qui émane de sa personne. Il évite tout misérabilisme, tout catastrophisme, son discours n’a pas les relents culpabilsants qui rend bien souvent inaudible la pensée des Verts.

Pierre Rabhi, le chant de la terre

Pour en savoir plus sur Pierre Rabhi, ses livres sont disponibles dans toutes les bonnes librairies, il est aussi présent sur le net ici

Interview

21 septembre 2007

Reconduite à la fenêtre

Publié par merlinbreizh dans Politique, Société, Vivre autrement

25 ooo
C’est le chiffre à atteindre par les services de l’Etat cette année en ce qui concerne les expulsions d’étrangers en situation irrégulière. Le chiffre, evidemment, impressionne. 25 000, pensez-vous, ce n’est pas rien.

Charter
L’usage était jusqu’à présent d’utiliser les vols commerciaux des compagnies aériennes pour effectuer ces reconduites à la frontière. Mais ces deux derniers mois, deux personnes (sans doute la peur de l’avion) ont choisi de quitter notre pays de leurs propres ailes, en sautant par la fenêtre. Deux morts.

Magritte
Hier, le 20 septembre 2007, au 41 boulevard de la villette, à Paris, une chinoise sans-papiers de 51 ans s’est défenestrée en voyant arriver la police.

Un rassemblement est prévu ce soir 21 Septembre à l’appel de RESF à 18h30 devant le 41 boulevard de la villette, à Paris.

28 août 2007

Polluer tue !

Publié par merlinbreizh dans Ecologie, Terre, Vivre autrement

Nan, déconne !
Bientôt, qui sait si on ne verra pas l’état contraindre par la loi les pollueurs impénitents à arborer des publicité négatives comme sur les paquets de cigarettes : Polluer nuit gravement à la santé.

Polluer tue !

28 août 2007

L’écologie à la ville

Publié par merlinbreizh dans Ecologie, Société, Terre, Vivre autrement

Université d’été du WWF « L’écologie à la ville » se tiendra les 13 et 14 septembre 2007

Au programme :
* VIVRE AVEC L’IMPERATIF ECOLOGIQUE

* LA VILLE DE DEMAIN

* L’EMPREINTE ECOLOGIQUE DANS MA VILLE

* ECONOMIE LEGERE ET TEMPS DE VIVRE EN VILLE

Ateliers thématiques :
- Mobilité – Déchets – Energie – Eco-quartiers – Habitat – Eco-conception – Esthétique – Evaluation environnementale des produits – Communication et publicité – Santé pollution – Alimentation – Biodiversité en ville

L’Université d’Eté du WWF « L’écologie à la ville » se tiendra les 13 et 14 septembre 2007 à Espace Planète Attitude au siège du WWF-France : 1, Carrefour de Longchamp, Paris 16ème

Contact et inscription (dans la limite des places disponibles):
universite@wwf.fr / 01 55 25 84 25

 

WWF - Université d'été 13 et 14 septembre 2007

28 août 2007

L’abeille et le consommateur (fable sans auteur)

Publié par merlinbreizh dans Ecologie, Terre, Vivre autrement

Il y a cinquante ans, Einstein avait déjà insisté sur la relation de dépendance qui unit l’abeille à l’homme : « Si l’abeille disparaissait du globe, avait-il prédit, l’homme n’aurait plus que quatre années à vivre. »

Et bien nous y voilà !
Une épidémie sans précédent se propage de ruche en ruche à travers toute la planète. Partie d’un élevage de Floride l’automne dernier, elle a d’abord gagné la plupart des Etats américains, puis le Canada et l’Europe jusqu’à Taiwan. Par milliards, les abeilles quittent les ruches. Aucun cadavre à proximité. Aucun indice sur le tueur en série : Francis Evrard est en prison, j’espère que Francis Heaulme l’est aussi.

Pire que Terminator : El Gaucho !
En quelques mois, entre 60 % et 90 % des abeilles se sont ainsi volatilisées aux Etats-Unis où les dernières estimations chiffrent à 1,5 million (sur 2,4 millions de ruches au total) le nombre de colonies qui ont disparu dans 27 Etats. Au Québec, 40 % des ruches sont portées manquantes.

Syndrome d’effondrement
Allemagne, Suisse, Italie, Portugal, Grèce, Autriche, Pologne, Angleterre sont touchés. En France, on estime les pertes entre 300.000 et 400.000 abeilles chaque année. Le pesticide Gaucho, incriminé dans l’épidémie a été interdit, pourtant le phénomène se poursuit.
Ce phénomène encore inexpliqué a été nommé « Syndrome d’effondrement » : joli nom, ne trouvez-vous pas ? Une sorte de 11 septembre des abeilles.

80 % des espèces végétales ont besoin des abeilles pour être fécondées. Sans elles, ni pollinisation, et pratiquement ni fruits, ni légumes. Trois quart des cultures qui nourrissent l’humanité en dépendent. Arrivée sur Terre 60 millions d’année avant l’homme, Apis mellifera (l’abeille à miel) est aussi indispensable à son économie qu’à sa survie.

Sans interdiction drastique des pesticides systémiques, la planète risque fort d’assister à un autre syndrome d’effondrement : celui de l’espèce humaine.

-Merci qui ?

-Ben, nous en fait…
BZZZZZZZ !

L'abeille au boulot

24 juillet 2007

G pas regardé le Tour

Publié par merlinbreizh dans Ecologie, Humeur, Vivre autrement

Je vieillis.
Non, je n’ai pas regardé la moindre étape du Tour de France cette année. Je préfère m’intéresser au Vélib’ ! Que voulez-vous, je vieillis. Certes, j’aurais préféré que ce soit la mairie de Paris qui gère le système plutôt qu’un loueur de panneaux publicitaires. Mais, là encore, je vieillis que voulez-vous !

Nous vivons dans un monde capitaliste, c’est ainsi. Je fais avec. Je préfère voir le bon côté des choses plutôt que le mauvais. Je vous l’ai dis, je vieillis. Le Vélib’ est un taxi qui marche au jambon, c’est bon pour notre santé, bon pour notre planète, plutôt conviviale. C’est aussi plus sympa que le métro. Sinon, à part ça, quelqu’un d’aimable pourrait me dire si le danois nucléaire a gagné l’étape du jour ?

Vélib', c'est cool

123456

zhaby2toi.unblog.fr |
Le petit monde de Puce |
virtualgraphia |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Watit'.lamine
| Jean-Luc Boucabeille
| Combattre encore et toujours